Contactez-nous!

Nous sommes toujours ouverts à de nouvelles collaborations

  • White Facebook Icon
  • Blanc Icône Instagram

EN  2018

Musique : Guillaume Connesson

Texte : Yun Sun Limet

Un petit prince perd la parole et va pousser la porte d’un autre monde, pour y découvrir une ville trépidante, un jardin zoologique et un gardien qui joue du piano…

La musique tour à tour tendre et mélancolique, vive et flamboyante de Guillaume Connesson et le texte sobre et poétique de Yun Sun Limet nous bercent entre rêve et réalité, entre tendresse et mystère…

Timouk, l’Enfant aux deux royaumesest un conte musical créé à la demande de la pianiste Claire-Marie Le Guay, marraine de l’association. Elle a  souhaité voir naître une œuvre dans laquelle « le texte et la musique se répondent sans  que l’un prenne le pas sur l’autre, et où  la musique aurait force de voix, là où les mots s’arrêtent ». 

Pour Yun Sun Limet, « la question du silence et de la parole a été centrale. La musique est comme une mise en valeur du silence, mais aussi une autre forme de « parole » qui peut passer par elle. En Coréen, « Timouk » signifie : silence.

Timouk, l’Enfant aux deux royaumes, a rencontré un vif succès en Avril 2018 dans le Morbihan, au centre culturel de l’Hermine à Sarzeau, lors des  deux séances où le public est venu très nombreux, ainsi que  pour la séance scolaire, qui a fait salle comble à la Lucarne d’Arradon!

La nouvelle mise en scène de Timouk, présentée par les jeunes des Yvelines en Juin 2018, s’est adaptée au cadre plus intimiste des petites scènes et a fait également salle comble au théâtre du lycée Perceval et au conservatoire de Chatou.

Au total, c’est un public de plus de 1000 spectateurs enthousiastes, dont 300 scolaires, qui ont profité de ce concert-spectacle.

 

Une nouvelle mise en scène est en cours, pour s’adapter à la magnifique salle de concert de l’Institut National des Jeunes Aveugles, où le concert-spectacle sera donné à nouveau deux fois fin mars 2019 

Guillaume Connesson

étudie le piano, l'histoire de la musique, l'analyse et la direction de chœur au Conservatoire national de région de Boulogne-Billancourt et l'orchestration au Conservatoire national supérieur de Paris. Parallèlement à ses études, il bénéficie des conseils de Marcel Landowski. Il enseigne l'orchestration au Conservatoire national de région d'Aubervilliers.


En 1998, il obtient le prix Cardin de l'Institut de France pour Supernova et en 1999 le prix Nadia et Lili Boulanger. En 2000 il obtient le Prix jeune compositeur de la Sacem, en 2001 une bourse de la Fondation Natexis et en 2006 le Grand prix lycéen des compositeurs. En 2011 il obtient le Grand prix de la Sacem pour l'ensemble de sa carrière. Ses pièces, de style néo-tonal, sont jouées régulièrement par les plus grands orchestres anglais et américains (Philadelphia Orchestra, BBC Symphony Orchestra, National Symphony Orchestra, Cincinnati Symphony Orchestra, Houston Symphony Orchestra...). Il est en résidence auprès de l'Orchestre de Pau de 2009 à 2011.Des commandes sont à l'origine de la plupart de ses œuvres, comme Supernova (Orchestre Philharmonique de Montpellier, 1997), Athanor (Chœur et Orchestre national de France 2004), Une lueur dans l’âge sombre (Royal Scottish National Orchestra, 2005) et Aleph (Miami New World Symphony Orchestra, Toronto Symphony Orchestra, Royal Scottish National orchestra). (Source : Ircam)

Yun Sun Limet

née en Corée du Sud, de nationalité belge, habite en France depuis plus de vingt-cinq ans. Elle a publié des romans, récits et essais parmi lesquels Les Candidats (2004), disponible en collection de poche, Amsterdam (2006), 1993 (2009), Joseph (2012). De la vie en général et du travail en particulier (2014). Elle a publié deux livres pour la jeunesse. Un « parascolaire », Chute mortelle au mont Saint-Michel (2007-2013) et le conte Timouk. L’Enfant aux deux royaumes (2014), illustré par Delphine Jacquot , sur une musique écrite par Guillaume Connesson, compositeur contemporain de renommée internationale. Le spectacle a été créé en 2010 au Théâtre de l’Athénée-Louis Jouvet. Elle participe au site littéraire remue.net fondé par François Bon, et y tient des chroniques, dont la plus récente est « Fragments disque dur ». Par ailleurs, elle est éditrice et dirige une revue pédagogique des éditions Nathan, la Nouvelle Revue pédagogique, qui s’adresse aux enseignants de lettres du collège et du lycée. La Clé de Phare a été présentée dans le n° supplément NRP du collège de janvier 2018, « Handicap pour une école vraiment inclusive»

Galerie photo du spectacle

Photos de Bastien Capela